jeudi 9 octobre 2008

le charme de l'ancien ( Budapest Part III )

Tramway, métro ( ouais, le petit guichet en bois et les poutrelles art déco, forcément, ça claque ), et attention, les tracteurs n'ont pas droit de cité aux heures de pointe !

Ceci est un boîtier d'ascenseur, si si!
Petit mode d'emploi: on ouvre la grille, on allume la lumière ( interrupteur blanc), on referme la grille, on enfonce le bouton en métal, et on espère ne pas rester coincer entre deux étages. Ne pas oublier d'éteindre la lumière et de refermer la grille en sortant, sinon, il repart pas!
Bon, il existe plus, cet ascenseur si original, il a été remplacé par un moderne, et moi je dis: dommage!!

Enfin, le dentiste qui donne trop pas envie d'y aller ! Le charme du fer forgé en forme de dent, c'est vraiment pas mon truc...

Prochain épisode: architecture magyar ! ( prononcer madiar )

3 commentaires:

Philippe a dit…

Cool, ça à l'air sympa Budapest...et puis la devanture du dentiste perso de Dracula, trop mortelle ^^

Kinobiok a dit…

sans rire, c'est flippant, hein?!
je te conseille à fond d'aller voir cette ville ! c'est hyper chouette, beau, différent, moins cher qu'ici ( pour le moment ), les billets de banque sont couverts de barbus, et ils atteignent les 4 zéros, ce qui fait toujours classe !! un billet de 20 000 forints, c'est autrement plus marrant que 100 €!
;)

Toktokada a dit…

Oh lala ça me donne carrément envie d'y aller !!! Et c'est beau toutes ces anciennes machines.